Fidelio l'odyssée d'Alice

Projeté

Titre VO : Fidelio l'odyssée d'Alice

Genre : Comédie , Drame

Date de sortie : 2014 - Durée 1h37

De : Lucie Borleteau

Avec : Ariane Labed, Melvil Poupaud, Anders Danielsen Lie

Nationalité : Français

Pitch :

Alice prend la mer en tant que mécanicienne sur un cargo. Histoire d'une jeune femme qui aime les hommes et la vie de marin. Vive les femmes à bord de tous bateaux!! Un film rare et juste.

Résumé :

Alice, 30 ans, est marin. Elle laisse Félix, son homme, sur la terre ferme, et embarque comme mécanicienne sur un vieux cargo, le Fidelio. A bord, elle apprend qu’elle est là pour remplacer un homme qui vient de mourir et découvre que Gaël, son premier grand amour, commande le navire.
Dans sa cabine, Alice trouve un carnet ayant appartenu à son prédécesseur. La lecture de ses notes, entre problèmes mécaniques, conquêtes sexuelles et mélancolie amoureuse, résonne curieusement avec sa traversée.
Au gré des escales, au milieu d’un équipage exclusivement masculin, bercée par ses amours qui tanguent, Alice s’expose au bonheur de tout vivre à la fois et tente de maintenir le cap…

Notre avis :

En immersion dans l’univers bruyant et crasseux de la salle des machines du cargo marseillais Fidélio, ce film plonge le spectateur dans la vie d’un mécanicien de la marine marchande. Mais ici, pas de tempête effroyable, de prise d’otage ou de rencontre avec un iceberg. La mer est présente et reste amicale. Et c’est en machine et dans les cabines que toute l’histoire se passe. En effet, l’antre de ce mastodonte bleu acier abrite une perle. Et heureusement car ce portrait de la « Marchande » ne suffirait pas à en faire un bon film de cinéma, ce qu’il est à mon avis, vous l’aurez compris. Aussi, l’interprétation tout en douceur et en justesse d’Ariane Labed dans son rôle d’Alice nous fait découvrir le dédale sinueux de la vie amoureuse d’un marin de trente ans. Un second machine qui s’avère être une femme. Une femme à bord ? Et oui. Et cela reste malheureusement et à mon sens encore trop rare dans l’univers maritime. Même si les choses tendent à évoluer ces dernières années, l’écrasante majorité des marins du monde est faite d’hommes. Et c’est aussi pour cela que ce film est important à voir. Des histoires salées portées par des femmes au cinéma il y en a très peu (à l’exception inoubliable de la Petite Sirène). Dans ce film, ce n’est pas l’homme qui prend la mer mais c’est une femme en harmonie avec son métier.
La photographie de ce film est très belle, certains dialogues vous chatouillent agréablement la zone « récompense » du cerveau et l’univers maritime est omniprésent sans compter mon véritable coup de cœur pour la comédienne Ariane Labed et son interprétation magistrale. Ce film écrit et réalisé par Lucie Borleteau est une ode à la féminité et à l’amour salé tout en dessinant le portrait d’une vie dans la Marine Marchande.
Un film sur la vie en mer et l’Amour qui va parfois avec. A ne pas rater.

Festival international du film de Locarno 2014 Léopard d'or Concorso internazionale

20e cérémonie des Prix Lumières 2015 : Meilleur espoir féminine pour Ariane Labed

César du cinéma 2015 :

Meilleur premier film

Meilleur espoir féminin pour Ariane Labed

Festival international du film de Locarno 2014 : Léopard pour la meilleure interprétation féminine Ariane Labed .

Festival international du film de La Roche-sur-Yon : Mention spéciale du jury pour Ariane Labed

Festival de cinéma européen des Arcs 2014 : Prix de la Presse.

Réalisation : Lucie Borleteau

Scénario : Lucie Borleteau, Clara Bourreau et Mathilde Boisseleau

Montage : Guy Lecorne

Photographie : Simon Beaufils

Musique : Thomas de Pourquery

Producteur : Pascal Caucheteux et Marine Arrighi de Casanova

Coproducteur : Olivier Père

Producteur exécutif : Isabelle Tillou

Sociétés de production : Why Not Productions et Apsara Films

Coproduction : Arte France Cinéma

Distribution : Pyramide Distribution

Ariane Labed : Alice

Melvil Poupaud : Gaël

Anders Danielsen Lie : Felix

Pascal Tagnati : Antoine

Corneliu Dragomirescu : Constantin

Jean-Louis Coulloc'h : Barbereau

Bogdan Zamfir : Vali

Nathanaël Maïni : Frédéric

Laure Calamy : Nadine Legall

Jan Privat : Patrick Legall

Vimala Pons : la sœur de Sarah

Moussa Coulibaly : l'agent maritime sénégalais

Musique : Thomas de Pourquery

C'est pour bientôt...

C'est pour bientôt...

Avis

Soyez le premier à donner votre avis

Ajouter un avis